A propos de Pachahoop et du hoopdance

 


 

Apprendre le hoopdance

 

« Pacha » (en quechua) : le monde , l’univers , le temps , l’espace

« Hoop » (en anglais) : le cerceau, le cercle

Le hoopdance peut être vu comme une discipline de danse sportive et aussi comme un fabuleux outil de développement personnel.

Ce simple cercle peut nous aider à nous centrer,à revenir à l’essentiel et même, dans certains cas,donner une nouvelle direction à notre vie, plus tonique, plus joyeuse.D’ailleurs quand on gaine son corps, on gaine son esprit et on devient plus focus, plus clair.

Le hoopdance est donc complet car il agit au niveau physique, mental et spirituel.

 

Je suis née en 1975 en Haute Savoie.

La danse a toujours fait partie de ma vie (classique, africaine, yoga danse, fitness)…

Des études d’anthropologie m’ont rendue curieuse des autres cultures, en particulier celles des peuples premiers.

Beaucoup de mouvements du hoopdance viennent des danseurs  amérindiens.

Un passage par une formation en art-thérapie  m’a sensibilisé aux différences et appris à respecter le style particulier de chaque être et à accompagner dans la bienveillance.

 

 

La rencontre avec le hoopdance

J’ai découvert le  hoopdance en 2006. J’ai vu une petite américaine en faire vraiment bien et j’ai été tout de suite fascinée.Je n’avais jamais vu cette façon de danser avec un cerceau.

Alors je m’en suis acheté un sur internet.

Pendant des années, je le faisais simplement tourner autour de la taille, pour me relaxer, c’était comme une méditation.

Puis en 2010, j’ai suivi le stage de Hoopgirl afin d’être instructrice certifiée de hoopdance.

hoopgirl license

 

Je transmets donc cette passion depuis plusieurs années via des cours collectifs et particuliers.Et également lors d’événements, de festivals,…

Aujourd’hui,chacun de mes trois enfants  danse avec un hoop à sa façon!

 

 

 

Dans mes cours collectifs, on est en compétition avec soi-même et en lien avec les autres. Et surtout on est là pour s’amuser!